LA HAUTE-PROVENCE

PAYS DE FORCALQUIER – MONTAGNE DE LURE

Entre Lure et Luberon, entre Durance et Calavon, c’est un pays d’aspect tantôt âpre et sauvage, tantôt doux et serein qui s’offre au visiteur. L’empreinte de l’histoire y est partout : dans les prieurés romans de Caduc, Ganagobie, Notre-Dame de Lure et Salagon ; dans les nombreux édifices civils ou religieux, en particulier le couvent des Cordeliers et le Château de Sauvan.
L’histoire de l’Univers se lit dans le ciel et les étoiles avec l’Observatoire de Haute Provence, créé en 1936 par le C.N.R.S. et le Centre d’astronomie de Saint-Michel-l’Observatoire.j

Sur 500 kilomètres de sentiers balisés, à pied, à cheval, en V.T.T., c’est un vrai plaisir de découvrir le pays de Forcalquier : flancs de la Montagne de Lure, route de la Lavande, itinéraires cyclo-touristiques en vélo et bien d’autres circuits.
Du fromage de Banon à l’huile d’olive de Lurs en passant par les apéritifs aux plantes aromatiques de Forcalquier, le terroir regorge de richesses qui lui ont valu d’être distingué par le Conseil National des Arts Culinaires «Site Remarquable du Goût».
Cette tradition du «bon» se retrouve dans les «Bistrots de Pays», très attachés à un art de vivre Provençal dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
Le pays vit au rythme des animations qui se déroulent tout au long de l’année : Fête de la Randonnée, Fête du Fromage, Festivals de musique, Mongolfiades…

VALLÉES DE DURANCE ET BLÉONE

Les vallées de Durance et Bléone constituent le cœur géographique et économique du département des Alpes de Haute-Provence autour du sillon autoroutier de l’A51.
Elles offrent au voyageur un paysage de contrastes : plaines et montagnes, collines et plateaux, garrigues et rivières.
Ici se conjuguent l’atmosphère provençale et l’influence vivifiante de la montagne ; l’ensoleillement y est exceptionnel et la pureté du ciel légendaire.
Ces vallées se prêtent à de multiples activités de plein air : randonnée, vol à voile, baignade, planche à voile, pêche et même pétanque. La station thermale de Digne-les-Bains propose des soins spécifiques de remise en forme à conjuguer aux bienfaits des huiles essentielles.f

On peut y explorer un riche patrimoine historique et profiter d’une saison culturelle intense. Les amateurs de chapelles romanes trouveront ici leur compte, tandis que d’autres s’abreuveront aux sources d’une culture vivante, dont Giono s’était fait le chantre, sur les marchés, au bord des champs de lavandes ou à l’ombre des placettes.

LE VERDON

Au sud des Alpes de Haute-Provence, le pays du Verdon offre des paysages majestueux qui en font un terrain de découvertes unique au monde : randonnées, escalade, eau vive descente de canyons, sports aériens. Les Gorges du Verdon forment le plus grand canyon d’Europe. Cinq retenues disposées au fil de ses eaux vertes mettent en valeur cette curiosité naturelle creusée dans le calcaire.j

Les lacs de Castillon, Chaudane, Sainte-Croix, Quinson et Esparron, sont autant de sites privilégiés pour les sports nautiques ou le farniente.
Au détour des chemins et des saisons, le visiteur peut admirer de magnifiques champs de lavande sur le plateau de Valensole ; des villages, témoins d’un riche passé historique aux fortes traditions (Castellane,Riez…) ou d’un savoir-faire ancestral (Moustiers-Sainte-Marie…).

k

Les artisans ou agriculteurs sont fiers de leurs productions locales, qu’il s’agisse d’art ou de cuisine régionale (truffe, miel, fromage de chèvre…). Les thermes de Gréoux-les-Bainsproposent aussi calme et bien-être aux amateurs de repos et de remise en forme.
On vient dans le Verdon pour conforter une image et on en repart la tête pleine de nouvelles sensations et de rêves qu’on se promet de réaliser la fois suivante.

LES VALLÉES ALPINES

VAL D’ALLOS

Aux portes du Parc National du Mercantour, aux sources du célèbre Verdon, le Val d’Allos se découvre au gré des saisons.
L’été, la vallée propose une multitude d’activités et de loisirs de plein air.

h

Le Lac d’Allos, plus grand lac naturel d’altitude d’Europe, dans un écrin de verdure est le symbole de l’environnement préservé qu’offre ce petit coin des Alpes.
Les amoureux des vieilles pierres seront charmés par Colmars-les-Alpes, cité fortifiée par Vauban labelisée village et cité de caractère comme dix autres villages du département.
L’hiver, place à toutes les glisses dans les stations du Val d’Allos, domaine qui, avec le domaine de l’Espace Lumière, s’étend sur 230 km de pistes balisées.
Randonnées à raquettes à neige, ski de fond, école de conduite sur glace,… tout un éventail de formules pour satisfaire les amoureux des grandes étendues blanches.

VALLÉE DE LA BLANCHE

La Vallée de la Blanche se situe en balcon au-dessus du lac de Serre-Ponçon, au nord des Alpes de Haute-Provence.
Cette vallée méconnue offre un environnement préservé, comme un coin de Suisse égaré sous le soleil de Provence (lacs d’altitudes, forêts centenaires, eau de source, montagne culminant à 2 739 m d’altitude).
Véritable paradis pour les amoureux de grands espaces, avec une flore d’une richesse exceptionnelle, la Vallée de la Blanche propose une palette d’activités sportives en toute saison. L’été avec la randonnée, à pied, à VTT, à âne de bât, pêche, parapente, vol à voile.
L’hiver on pratique le ski de piste, de fond, la randonnée nordique, balades à raquettes ou à ski dans des espaces privilégiés, protégés et sauvages.
Au centre de la Vallée se niche Seyne-les-Alpes, attachante petite cité de caractère qui a su préserver son histoire avec une tour moyenâgeuse, une citadelle Vauban, un fort, des vieilles rues, des éco-musées.
Les gens d’ici ressentent l’essentiel de cette douce quiétude : renouer avec une vie simple et calme au contact de la nature.
La vallée est riche pour qui veut la découvrir.

VALLÉE DE L’UBAYE

Située au nord des Alpes de Haute-Provence, frontalière de l’Italie, la vallée de l’Ubaye suit le cours de la rivière Ubaye jusqu’au lac de Serre-Ponçon. Il existe plus d’une raison de s’attarder dans ce coin de paradis encore préservé. Référence dans le domaine des sports d’eau vive en Europe, l’Ubaye, de Saint Paul sur Ubaye au Lauzet, per1;Ilet la pratique du rafting, du canyoning, du hot-dog, du kayak et de la nage
en eau vive encadrés par de nombreux professionnels installés dans la vallée. De même, l’Ubaye et les nombreux lacs d’altitude offrent des sites privilégiés pour taquiner le poisson ou s’adonner au plaisir du  » farniente ». Ses montagnes incitent à la randonnée qu’elle soit sportive façon trek ou « flâneuse» pour découvrir la faune et la flore. Les amateurs de la « petite reine» (cyclotouristes ou VTTistes) trouvent en Ubaye un terrain de jeux à la hauteur de leurs ambitions grâce entre autre au circuit des sept cols…
Toujours plus haut, deltaplanes, parapentes ou planeurs sont là pour faire « toucher» le ciel si bleu.
La Vallée de l’Ubaye est aussi une mine de trésors culturels: architecture somptueuse des villas «Mexicaines», musées éclatés aux thèmes colorés, festival des Enfants du Jazz en juillet à Barcelonnette, et des manifestations tout l’été.

j

Avis aux amateurs de glisse : la Vallée de l’Ubaye réunit trois stations de sports d’hiver, Praloup, le Sauze-SuperSauze et Sainte-Anne La Condamine ainsi que deux sites de ski de fond, avec Larche et Saint Paul sur Ubaye.